Skip to content

Édition 2021

Les membres du jury 2021

Chaque année, le festival Cinéroman s’attache à récompenser le travail réalisé par l’ensemble des intervenants, et ce grâce à la présence de jurés dont la carrière et l’expertise crédibilisent leur présence. En effet, le festival Cinéroman accorde une importance toute particulière, à ce que le jury de la compétition officielle réunisse des professionnels reconnus, qu’ils s’agissent de réalisateurs, d’auteur, ou encore de scénaristes, nourris d’une carrière riche. Par le passé, ce sont par exemple Frédéric Beigbeder, Helena Noguerra, François Berleand, ou encore Aure Atika, qui nous ont fait l’honneur de leur présence. Cette année, nous avons le plaisir de réunir à nouveau, tout un panel d’expert du monde du cinéma avec comme figure de proue, Nicolas Bedos comme maitre de cérémonie.

Édition 2021

Les membres du jury 2021

Chaque année, le festival Cinéroman s’attache à récompenser le travail réalisé par l’ensemble des intervenants, et ce grâce à la présence de jurés dont la carrière et l’expertise crédibilisent leur présence. En effet, le festival Cinéroman accorde une importance toute particulière, à ce que le jury de la compétition officielle réunisse des professionnels reconnus, qu’ils s’agissent de réalisateurs, d’auteur, ou encore de scénaristes, nourris d’une carrière riche. Par le passé, ce sont par exemple Frédéric Beigbeder, Helena Noguerra, François Berleand, ou encore Aure Atika, qui nous ont fait l’honneur de leur présence. Cette année, nous avons le plaisir de réunir à nouveau, tout un panel d’expert du monde du cinéma avec comme figure de proue, Nicolas Bedos comme maitre de cérémonie.

Le mot du président du jury

Les raisons pour lesquelles j’ai accepté de présider le jury de ce festival se ramassent à la pelle. C’est Daniel Benoin qui me le propose, l’homme qui a mis en scène ma première pièce et qui fut l’un des premiers à encourager mes travaux d’écriture. Ce festival célèbre mes deux grandes passions: la littérature et le cinéma. Qu’elles fassent ou non bon ménage, cela va nous donner l’occasion de parler de grands textes et, je l’espère, de bons films.
Et puis Nice, cette ville que je considère comme ma maîtresse, exil d’écriture et de réconfort. Nice et ses paradoxes, ses beautés et ses outrances, Nice que de nombreuses personnes sont en train de recolorier, de rajeunir, d’éclairer d’un regard neuf. Nice et ses environs qu’arpentèrent Fitzgerald, Cocteau, Somerset Maugham et tant d’autres inspirateurs. Nice qui palpite devant la mer, dont le faste des palaces se dispute à l’authenticité napolitaine de la vieille ville. Si un bon roman, un bon film sont toujours la réconciliation des contraires, alors Nice est de fait une œuvre réussie.
Le jury que nous avons la chance de réunir est composé de sincères amoureux de littérature et de cinéma. Accessoirement, ils sont tous drôles, tendres, séduisants et talentueux.
On va donc rire, débattre, tenter de vous présenter chaque projection et de recevoir tous ces artistes en sélection avec la gaité que tout travail et tout talent mérite. Le public en a besoin. Il a besoin qu’on se réunisse à nouveau – fut-ce avec quelques précautions.
En ces heures sombres que nous n’en finissons pas de traverser, ces quelques jours vont nous permettre – je l’espère – d’embarquer vers des mondes parallèles, des contrées méconnues, des sourires oubliés. Avec, tout près, la mer – qui semble nous murmurer que nos soucis sont infimes et provisoires.

Vive la littérature. Vive le cinéma. Vive Nice !

Le prix spécial du jury récompensera une personnalité marquante ayant particulièrement oeuvré à l’adaptation de romans au cinéma.

Nicolas Bedos -

Président du Jury

Nicolas Bedos est un dramaturge, metteur en scène, scénariste, acteur et réalisateur. Il débute sa carrière dans le milieu du théâtre en 2004 à Nice, avec l’écriture de sa première pièce « Sortie de scène », mise en scène par Daniel Benoin, qui lui vaudra deux nominations aux Molières. Auteur de plusieurs livres à succès, il écrit également un certain nombre de scénarios pour la télévision. En 2017, son premier film en tant que réalisateur, « Monsieur et Madame Adelman », sort dans les salles, film pour lequel il est également le co-scénariste et l’acteur principal. Son deuxième film, « La Belle Époque » sort en 2019. Nommé à onze reprises au César 2020, Nicolas Bedos reçoit celui du meilleur scénario original. Le réalisateur reprend désormais le flambeau de la saga culte OSS 117, et réalise en 2020 le troisième volet « OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire ».

Nicolas Bedos -

Président du Jury

Nicolas Bedos est un dramaturge, metteur en scène, scénariste, acteur et réalisateur. Il débute sa carrière dans le milieu du théâtre en 2004 à Nice, avec l’écriture de sa première pièce « Sortie de scène », mise en scène par Daniel Benoin, qui lui vaudra deux nominations aux Molières. Auteur de plusieurs livres à succès, il écrit également un certain nombre de scénarios pour la télévision. En 2017, son premier film en tant que réalisateur, « Monsieur et Madame Adelman », sort dans les salles, film pour lequel il est également le co-scénariste et l’acteur principal. Son deuxième film, « La Belle Époque » sort en 2019. Nommé à onze reprises au César 2020, Nicolas Bedos reçoit celui du meilleur scénario original. Le réalisateur reprend désormais le flambeau de la saga culte OSS 117, et réalise en 2020 le troisième volet « OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire ».

Danièle Thompson -

Danièle Thompson est une scénariste, dialoguiste, réalisatrice et écrivaine. On lui doit les scénarios de quelques-uns des plus grands succès du cinéma français : « La Grande Vadrouille » (1966), « Les Aventures de Rabbi Jacob » (1973), « La Boum » (1980). Elle réalise son premier film en 1999, « La Bûche ». Elle poursuit avec la comédie romantique « Décalage horaire » et revient aux comédies chorales en écrivant et réalisant « Fauteuils d’orchestre » (2006) et « Le code a changé » (2009), ou plus récemment « Cézanne et moi ».

Danièle Thompson -

Danièle Thompson est une scénariste, dialoguiste, réalisatrice et écrivaine. On lui doit les scénarios de quelques-uns des plus grands succès du cinéma français : « La Grande Vadrouille » (1966), « Les Aventures de Rabbi Jacob » (1973), « La Boum » (1980). Elle réalise son premier film en 1999, « La Bûche ». Elle poursuit avec la comédie romantique « Décalage horaire » et revient aux comédies chorales en écrivant et réalisant « Fauteuils d’orchestre » (2006) et « Le code a changé » (2009), ou plus récemment « Cézanne et moi ».

Agnès Jaoui -

Agnès Jaoui est une actrice, scénariste, réalisatrice et chanteuse. Débutant sa carrière d’actrice 1987 dans « Hôtel de France », elle reçoit en 1998 le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film « On connaît la chanson ». Scénariste affirmée, elle enchaine les nominations au César pour le meilleur scénario original ou adaptation. Le duo qu’elle forme avec Jean-Pierre Bacri écrira de nombreuses pièces aux personnages acerbes emplis d’humanités, de la pièce « Cuisine et dépendances » (1992) à leur premier film, « Le goût des autres » (2000) remportant le César du meilleur film et celui du meilleur scénario et faisant d’Agnès Jaoui la femme la plus récompensée aux Césars. Sans quitter le cinéma, elle se lance depuis 2006 à la chanson avec son premier album aux sonorités latines « Canta »

Agnès Jaoui -

Agnès Jaoui est une actrice, scénariste, réalisatrice et chanteuse. Débutant sa carrière d’actrice 1987 dans « Hôtel de France », elle reçoit en 1998 le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film « On connaît la chanson ». Scénariste affirmée, elle enchaine les nominations au César pour le meilleur scénario original ou adaptation. Le duo qu’elle forme avec Jean-Pierre Bacri écrira de nombreuses pièces aux personnages acerbes emplis d’humanités, de la pièce « Cuisine et dépendances » (1992) à leur premier film, « Le goût des autres » (2000) remportant le César du meilleur film et celui du meilleur scénario et faisant d’Agnès Jaoui la femme la plus récompensée aux Césars. Sans quitter le cinéma, elle se lance depuis 2006 à la chanson avec son premier album aux sonorités latines « Canta »

Stéphane De Groodt -

Stéphane De Groodt est un comédien, réalisateur, humoriste et auteur. Au cinéma, il trouve son premier rôle dans la comédie dramatique Mauvais Genres de Francis Girod. Il joue notamment sous la direction d’Israël Horovitz (My Old Lady), Patrice Leconte (Une heure de tranquillité), ou Claude Lelouch (Chacun sa vie ; La Vertu des impondérables). Il également auteur de plusieurs publications, dont le best-seller Voyage en absurdie paru en 2014.

Stéphane De Groodt -

Stéphane De Groodt est un comédien, réalisateur, humoriste et auteur. Au cinéma, il trouve son premier rôle dans la comédie dramatique Mauvais Genres de Francis Girod. Il joue notamment sous la direction d’Israël Horovitz (My Old Lady), Patrice Leconte (Une heure de tranquillité), ou Claude Lelouch (Chacun sa vie ; La Vertu des impondérables). Il également auteur de plusieurs publications, dont le best-seller Voyage en absurdie paru en 2014.

Benjamin Lavernhe -

De la comédie française

Benjamin Lavernhe est un acteur français, pensionnaire de la Comédie-Française.  Il fait ses armes au Cours Florent, puis entre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris en 2008 et fait ses premières apparitions à la télévision. C’est en 2012 qu’il intègre la Comédie-Française : sa carrière prend alors un tournant décisif. Il multiplie les performances au théâtre et décroche son premier rôle au cinéma dans « Radiostars ». En 2017, son rôle de Pierre dans « Le Sens de la fête » lui vaut une nomination aux Césars, suivie d’une deuxième en 2018 grâce à son rôle dans « Mon Inconnue », et enfin une troisième en 2020 avec le film « Antoinette dans les Cévennes » . Plus récemment nous avons pu le voir à l’affiche du film « Le discours ».

Benjamin Lavernhe -

De la comédie française

Benjamin Lavernhe est un acteur français, pensionnaire de la Comédie-Française.  Il fait ses armes au Cours Florent, puis entre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris en 2008 et fait ses premières apparitions à la télévision. C’est en 2012 qu’il intègre la Comédie-Française : sa carrière prend alors un tournant décisif. Il multiplie les performances au théâtre et décroche son premier rôle au cinéma dans « Radiostars ». En 2017, son rôle de Pierre dans « Le Sens de la fête » lui vaut une nomination aux Césars, suivie d’une deuxième en 2018 grâce à son rôle dans « Mon Inconnue », et enfin une troisième en 2020 avec le film « Antoinette dans les Cévennes » . Plus récemment nous avons pu le voir à l’affiche du film « Le discours ».

David Foenkinos -

David Foenkinos est un romancier, dramaturge, scénariste et réalisateur. Son premier roman, « Inversion de l’idiotie : de l’influence de deux Polonais », publié en 2002, lui vaut le prix François-Mauriac. En 2009, son roman « La Délicatesse », primé dix fois, fait connaître l’écrivain à l’international, et annonce ses débuts prometteurs en tant que réalisateur avec deux nominations au césar en 2012 pour son adaptation. Entre 2014 et 2019, trois autres de ses romans seront adaptés au cinéma « Les Souvenirs », « Je vais mieux », « Le Mystère Henri Pick ». Parallèlement au succès immense de ses romans, tel que « Charlotte » en 2014, il continu sa carrière dans le cinéma en co-écrivant et réalisant avec son frère Stéphane Foenkinos le film « Jalouse », sorti en 2017.

David Foenkinos -

David Foenkinos est un romancier, dramaturge, scénariste et réalisateur. Son premier roman, « Inversion de l’idiotie : de l’influence de deux Polonais », publié en 2002, lui vaut le prix François-Mauriac. En 2009, son roman « La Délicatesse », primé dix fois, fait connaître l’écrivain à l’international, et annonce ses débuts prometteurs en tant que réalisateur avec deux nominations au césar en 2012 pour son adaptation. Entre 2014 et 2019, trois autres de ses romans seront adaptés au cinéma « Les Souvenirs », « Je vais mieux », « Le Mystère Henri Pick ». Parallèlement au succès immense de ses romans, tel que « Charlotte » en 2014, il continu sa carrière dans le cinéma en co-écrivant et réalisant avec son frère Stéphane Foenkinos le film « Jalouse », sorti en 2017.

Lou de Laâge -

Lou de Laâge est une actrice française. Nous la découvrons en 2008, dans la série Les Petits meurtres d’Agatha Christie. Sa carrière démarre sur grand écran en 2011 avec le film « J’aime regarder les filles, » du réalisateur Frédéric Louf. C’est en 2013 qu’elle percera véritablement au cinéma en partageant l’affiche de  « Jappeloup » avec Guillaume Canet et Daniel Auteuil, rôle qui lui vaudra une nomination pour le César du meilleur espoir féminin. Elle enchaine alors les films : « Respire » de Mélanie Laurent, « Les innocentes » de Anne Fontaine, « Boîte Noire » avec Pierre Niney ou encore « Le Bal des Folles » sorti en septembre 2021.

Lou de Laâge -

Lou de Laâge est une actrice française. Nous la découvrons en 2008, dans la série Les Petits meurtres d’Agatha Christie. Sa carrière démarre sur grand écran en 2011 avec le film « J’aime regarder les filles, » du réalisateur Frédéric Louf. C’est en 2013 qu’elle percera véritablement au cinéma en partageant l’affiche de  « Jappeloup » avec Guillaume Canet et Daniel Auteuil, rôle qui lui vaudra une nomination pour le César du meilleur espoir féminin. Elle enchaine alors les films : « Respire » de Mélanie Laurent, « Les innocentes » de Anne Fontaine, « Boîte Noire » avec Pierre Niney ou encore « Le Bal des Folles » sorti en septembre 2021.

Emmanuelle Devos -

Emmanuelle Devos est une actrice française. En 1992, son rôle dans « La sentinelle » de Arnaud Desplechin contribue à la faire connaître. Elle tourne à nouveau avec lui en 1996 dans « Comment je me suis disputé…(ma vie sexuelle) » qui lui vaut une nomination pour le César du meilleur espoir féminin. La consécration arrive en 2002 avec le film de Jacques Audiard « Sur mes lèvres » qui lui vaut le César de la meilleure actrice. En 2010 elle gagne le César du meilleur second rôle pour sa prestation dans le film «A l’origine » de Xavier Giannoli.
Emmanuelle Devos a souvent été membre de jurys de festival, comme en 2012 lors du 65ème Festival de Cannes ou encore en 2017 lors du 43ème Festival du cinéma américain de Deauville. 

Emmanuelle Devos -

Emmanuelle Devos est une actrice française. En 1992, son rôle dans « La sentinelle » de Arnaud Desplechin contribue à la faire connaître. Elle tourne à nouveau avec lui en 1996 dans « Comment je me suis disputé…(ma vie sexuelle) » qui lui vaut une nomination pour le César du meilleur espoir féminin. La consécration arrive en 2002 avec le film de Jacques Audiard « Sur mes lèvres » qui lui vaut le César de la meilleure actrice. En 2010 elle gagne le César du meilleur second rôle pour sa prestation dans le film «A l’origine » de Xavier Giannoli.
Emmanuelle Devos a souvent été membre de jurys de festival, comme en 2012 lors du 65ème Festival de Cannes ou encore en 2017 lors du 43ème Festival du cinéma américain de Deauville.